Expériences CIEF SARL

Programme d’Appui à l’éducation Non Formelle (PENF II)

Budget : 5 273 606 000 F CFA F CFA
Durée : 2015 - 2018
Domaine : Éducation Non Formelle
  • Pays : Mali
  • Région : Sikasso,Mopti, Tombouctou
  • Cercles : 1. Sikasso (43); Koutiala (36); Kadiolo (09); Yorooso (09) ; Bougouni (26); Yanfolila (12) ; Kolondiéba. (12). }198 2. Mopti 17) ; Djenné (12); Youwarou (07) ; 3. Tombouctou. (05); Niafounké (08).
  • Communes : Sikasso : 43 ; Koutiala : 36 Youwarou :3. Tombouctou : 2
  • Renforcement des capacités des collectivités pour une meilleure gestion  de l’éducation non formelle;
  • Alphabétisation ;
  • Expérimentation   d’innovations  de formation des jeunes et adultes  (Malles scientifiques, Pédagogie du texte ; SSA/P); 
  • Formation dans les filières de production agricoles ;
  • Formation en  entrepreneuriat rural
  • Formation à la citoyenneté
  • 564 jeunes (G : 314 et F : 250) ont été formés dans les filières agro-sylvo-pastorales
  • 340 adultes ont été alphabétisés, dont 284 femmes dans les cercles de Youwarou, Mopti, Bougouni et Sikasso;
  • 766  jeunes et adultes formés dans les filières agro-sylvo-pastorales, dont 452 femmes ;
  • 3 688 apprenants dont 1 733 filles ont fréquenté  les centres SSA/P,
  • 966 adultes dont 806 femmes ont bénéficié des formations en alpha ;
  • 07 rapports d’études diagnostiques/actualisations sont disponibles faisant état des plans d’éducation des cercles de Koutiala, Sikasso, Yorosso, Mopti, Youwarou, Niafunké et Tombouctou;
  • 06 modules ont été élaborés dans les domaines de l’Embouche, l’aviculture, le maraîchage, la saponification, l’apiculture et la céréaliculture) ;
  • 304 autres adultes, don t175 femmes poursuivent une formation alpha par rapport à l’approche PdT ;
  • 05 cadres de concertation ENF (Koutiala, Kolondiéba, Ganadougou, Youwarou et Niafunké) sont opérationnels.

Partenaire Technique et Financier

  • Direction du Développement et de la Coopératiion DDC

Partenaires de mise en œuvre

  • Helvetas-Mali
  • GRAADECOM
  • IRED-MALI
  •  

Programme d’Appui à la Décentralisation de l’Eduction (PADE V)

Budget :4 991 989 600 F CFA
Durée : 2018 - 2022
Domaine : Éducation formelle fondamentale
  • Pays : Mali
  • Région : Sikasso, Mopti, Tombouctou
  • Cercles: Sikasso ; Koutiala ; Kadiolo ; Yorooso; Bougouni ;Yanfolila ; Kolondiéba.Mopti ;Djenné; Youwarou. Tombouctou. ; Niafounké.
  • Commune : Sikasso (43); Koutiala (36); Kadiolo (09); Yorooso (09) ; Bougouni (26); Yanfolila (12) ; Kolondiéba. (12).Mopti 17) ; Djenné (12); Youwarou (07) ; Tombouctou. (05); Niafounké (08).
  • Renforcement des capacités des collectivités pour une meilleure gestion  de l’éducation;
  • Formation  initiale et  continue des enseignants;
  •  
  • Expérimentation   et  la généralisation  d’innovations  pédagogiques  (Malles pédagogiques, Savoirs locaux, SSA/P, ALEMA, Ecoles mobiles); 
  • Développement de synergies entre les acteurs pour une gestion concertée  et efficace de l’éducation ;
  • Renforcement de la  gouvernance autour de de la gestion l’éducation
  • Renforcement des capacités des CT  et STD  en matière de planification, de mobilisation et d’exécution de d’ABS-D;
  • Plaidoyer  politique au niveau local et national.
  • 165 commissions éducatives sur 198 sont formées et   devenues  plus  visibles et  efficaces dans la gestion de l’école ;
  • 1 697 comités de gestion scolaire sur environ 2 734 sont formés et ont mis en œuvre des projets d’écoles ;
  • L’offre éducative a été améliorée  à travers la formation de  3228 enseignants   sur les innovations pédagogiques soutenues ;
  • 2 220 écoles équipées en malles pédagogiques ;
  • 5 625  enfants de 8 à 12 ans  dont       3 656  de filles  récupérés et ramenés à l’école avec un bon niveau  (en lecture, écriture et calcul) par la SSA/P;
  • 242 370 élèves dont 118 263 filles dans plus de 900 écoles ont amélioré leurs aptitudes en lecture, écriture et calcul ;
  • 13 281 apprenants des centres SSA/P et des coins de lecture dont 6 374 filles ont accédé à la 4ème année fondamentale ;
  • 480 filles de la 7ème à la 9ème ont bénéficié d’appui pédagogique dans les filières scientifiques et technologiques avec un taux de réussite de 58,8%
  • 5 625 enfants dont 2 831 filles  des communautés nomades ont accédé  à  l’école grâce aux écoles mobiles ;
  •  
  •   Appropriation progressive par les collectivités et les services éducatifs déconcentrés du mécanisme de l’ABS-D comme mode de financement de l’éducation. Sur  860 000 000 F CFA, ces acteurs ont mobilisé 838 500 000 FCFA. 

Partenaire Technique et Financier

  • Direction du Développement et de la Coopératiion DDC

Partenaires de mise en œuvre

  • Helvetas-Mali
  • Collectivités
  • Services Techniques Déconcentrés

Programme d’Appui à la Décentralisation de l’Eduction (PADE V)

Budget : 3 377 062 600 F CFA
Durée : 2018 - 2022
Domaine : Éducation formelle fondamentale
  • Pays : Mali
  • Région : Sikasso, Mopti, Tombouctou
  • Cercles: Sikasso ; Koutiala ; Kadiolo ; Yorooso; Bougouni ;Yanfolila ; Kolondiéba.Mopti ;Djenné; Youwarou. Tombouctou. ; Niafounké.
  • Commune : Sikasso (43); Koutiala (36); Kadiolo (09); Yorooso (09) ;
    Bougouni (26); Yanfolila (12) ; Kolondiéba. (12).Mopti 15) ; Djenné (12); Youwarou (07) ;
    Tombouctou. (05);
    Niafounké (08).
  • Renforcement des capacités des collectivités pour une meilleure gestion  de l’éducation;
  • Formation  initiale et  continue des enseignants;
  •  
  • Expérimentation   et  la généralisation  d’innovations  pédagogiques  (Malles pédagogiques, Savoirs locaux, SSA/P, ALEMA, Ecoles mobiles, Maria Montessori); 
  • Développement de synergies entre les acteurs pour une gestion concertée  et efficace de l’éducation ;
  • Renforcement de la  gouvernance autour de de la gestion l’éducation
  • Renforcement des capacités des CT  et STD  en matière de planification, de mobilisation et d’exécution de d’ABS-D;
  • Plaidoyer  politique au niveau local et national.

Partenaire Technique et Financier

  • Direction du Développement et de la Coopératiion DDC

Partenaires de mise en œuvre

  • Helvetas-Mali
  • Collectivités
  • Services Techniques Déconcentrés
  • ONG (Eveil, GRAADECOM, ADENORD, EFFAD, ARDIL, AZAR)

Programme d’Appui à la Décentralisation de l’Eduction (PADE IV)

Budget :4 991 989 600 F CFA
Durée : 2014 - 2017
Domaine : Éducation formelle fondamentale
  • Pays : Mali
  • Région : Sikasso, Mopti, Tombouctou
  • Cercles: Sikasso ; Koutiala ; Kadiolo ; Yorooso; Bougouni ;Yanfolila ; Kolondiéba.Mopti ;Djenné; Youwarou. Tombouctou. ; Niafounké.
  • Commune : Sikasso (43); Koutiala (36); Kadiolo (09); Yorooso (09) ; Bougouni (26); Yanfolila (12) ; Kolondiéba. (12).Mopti 17) ; Djenné (12); Youwarou (07) ; Tombouctou. (05); Niafounké (08).
  • Renforcement des capacités des collectivités pour une meilleure gestion  de l’éducation;
  • Formation  initiale et  continue des enseignants;
  •  
  • Expérimentation   et  la généralisation  d’innovations  pédagogiques  (Malles pédagogiques, Savoirs locaux, SSA/P, ALEMA, Ecoles mobiles); 
  • Développement de synergies entre les acteurs pour une gestion concertée  et efficace de l’éducation ;
  • Renforcement de la  gouvernance autour de de la gestion l’éducation
  • Renforcement des capacités des CT  et STD  en matière de planification, de mobilisation et d’exécution de d’ABS-D;
  • Plaidoyer  politique au niveau local et national.
  • 165 commissions éducatives sur 198 sont formées et   devenues  plus  visibles et  efficaces dans la gestion de l’école ;
  • 1 697 comités de gestion scolaire sur environ 2 734 sont formés et ont mis en œuvre des projets d’écoles ;
  • L’offre éducative a été améliorée  à travers la formation de  3228 enseignants   sur les innovations pédagogiques soutenues ;
  • 2 220 écoles équipées en malles pédagogiques ;
  • 5 625  enfants de 8 à 12 ans  dont       3 656  de filles  récupérés et ramenés à l’école avec un bon niveau  (en lecture, écriture et calcul) par la SSA/P;
  • 242 370 élèves dont 118 263 filles dans plus de 900 écoles ont amélioré leurs aptitudes en lecture, écriture et calcul ;
  • 13 281 apprenants des centres SSA/P et des coins de lecture dont 6 374 filles ont accédé à la 4ème année fondamentale ;
  • 480 filles de la 7ème à la 9ème ont bénéficié d’appui pédagogique dans les filières scientifiques et technologiques avec un taux de réussite de 58,8%
  • 5 625 enfants dont 2 831 filles  des communautés nomades ont accédé  à  l’école grâce aux écoles mobiles ;
  •  
  •   Appropriation progressive par les collectivités et les services éducatifs déconcentrés du mécanisme de l’ABS-D comme mode de financement de l’éducation. Sur  860 000 000 F CFA, ces acteurs ont mobilisé 838 500 000 FCFA. 

Partenaire Technique et Financier

  • Direction du Développement et de la Coopératiion DDC

Partenaires de mise en œuvre

  • Helvetas-Mali
  • Collectivités
  • Services Techniques Déconcentrés

Programme d’Appui à l’Education de Base (PAEB)

Budget : 1 443 105 400 F CFA
Durée : Décembre 2012-Décembre 2015
Domaine : Éducation formelle fondamentale
  • Pays : Mali
  • Région : Mopti
  • Académie : Mopti
  • Cap : Mopti, Sevaré, Djenné, Youwarou, Tenenkou  et  Sofara  } = 06
  • Construction, équipement et dotation en matériels didactiques  des écoles mobiles;
    • Formation initiale et continue des maîtres et conseillers ;
  • Renforcement des capacités des élus locaux à la maîtrise d’ouvrage en  l’éducation ;
  • Accompagnement et la formation des services techniques déconcentrés : Académie d’enseignement (AE), des Instituts de Formation des Maîtres (IFM) et les Centres d’Animation Pédagogique (CAP)
  •  
  • Formation et accompagnement des Comités de Gestion Scolaire (CGS) ; l’organisation des cours de cours de rattrapage et de remédiation ;
  • Réalisation des activités transversales telles que WASH, VIH/SIDA ;
  • 26 écoles mobiles créées, équipées et animées ;

 

  • 1 721 enfants dont 860 filles des communautés nomades  ont fréquenté ces écoles et ont été dotés de kits scolaires ;

 

  • Des supports pédagogiques adaptés ont été conçus et mis à la disposition  des enseignants ;

 

  • Les  conseillers pédagogiques ont été  dotés en motos pour l’appui –conseil à l’éducation ;

 

  • Les  enseignants des écoles mobiles,  conseillers pédagogiques, professeurs et les élèves-maîtres de l’IFM ont été  formés en méthodes actives d’apprentissage (curriculum, savoirs locaux, psycho-social, risques liées aux engins non explosifs de guerre, Education en urgence, didactiques des disciplines) ;
  • Les élus et les comités de gestion scolaires assurant la gestion des écoles mobiles ont été formé sur  leurs rôles et responsabilités à l’aide des projets d’écoles assortis des plans d’action;
  •  
  • Les  services déconcentrés assurant l’encadrement des écoles mobiles ont été formés sur les approches, méthodes et supports d’intégration des savoirs locaux dans le programme d’éducation. 

Partenaire Technique et Financier

  • Direction du Développement et de la Coopération

Partenaires de mise en œuvre

  • Les Collectivités
  • Les Services Techniques Décentralisés

Renforcement de la citoyenneté des jeunes et de leurs capacités de gestion civile des conflits dans le delta du Niger

Budget : 50 000 000 F CFA
Durée : 2013 – 2015
Domaine : Promotion de la paix dans un contexte de crise
  • Pays : Mali
  • Région : Mopti
  • Cercles : Djenné, Douentza
  • Communes : 10 communes à Djenné et 10 communes à Douentza} = 20
  • Formation des jeunes aux méthodes et techniques traditionnelles de prévention et de gestion des conflits ;
  • Appuis aux initiatives créatrices de revenus des jeunes ;
  • Mobilisation communautaire en faveur de la paix ;
  • Promotion de travaux communs
  • Mise en œuvre d’action de ployer  de masse pour la paix.
  • La forte mobilisation des jeunes dans des actions de développement culturelle en vue de consolider le vivre ensemble;
  • La réhabilitation des espaces de loisirs et de créativité des jeunes ;
  • L’atténuation de la tentation chez les jeunes de joindre les groupes armés à travers le cash for work qui a constitué une opportunité pour les jeunes de créer des sources de revenus ;
  • La valorisation des jeunes et leur émergence au sein des instances de gestion de conflit;
  • La dynamisation en faveur de la paix  des pratiques du fond culturel qui  étaient en voie de disparition comme  la solidarité et le travail en commun; 
  • L’instauration du  dialogue transgénérationnel (entre les jeunes et les vieux dans les villages ; Organisation de deux « Caravanes de l’Espoir » avec la participation de 2250 jeunes  dans le cercle de Djenné dont 1 136 filles et 2400 dans le cercle de Douentza dont 1 169 filles.

Partenaire Technique et Financier

  • Welt Hunger Hilfe (WHH)

Partenaires de mise en œuvre

  • Acte 7
  • Communautés

Programme d’Appui à l’éducation Non Formelle (PENF I)

Budget :2 570 500 000 F CFA
Durée : 2010 -2014
Domaine : Éducation Non Formelle
  • Pays : Mali
  • Région : Sikasso, Mopti, Tombouctou
  • Cercles: Sikasso ; Koutiala ;Youwarou ;Tombouctou
  • Commune : Sikasso : 43 ; Koutiala : 36Youwarou : 7 Tombouctou : 2
  • Renforcement des capacités des collectivités pour une meilleure gestion  de l’éducation non formelle;
  • Alphabétisation 
  • Expérimentation   d’innovations  de formation des jeunes et adultes  (Malles scientifiques, Pédagogie du texte ; SSA/P); 
  • Formation dans les filières de production agricoles ;
  • Formation en  entrepreneuriat rural
  • Formation à la citoyenneté
  • Inscription   l’éducation non formelle dans les  PDESC des collectivités;
  • Un effectif de 176 finalistes CED  est identifié et formé sur 686 jeunes  dans les filières agro pastorales
  • Plus de 4 500 enfants  dont 2 295 filles de 8-12 ans ont été transférés  à l’école formelle.
  • 08 centres alpha ont formés 277 apprenants  en compétences de vie courante
  •  
  • Plus de 600 jeunes  formés en entrepreneuriat rural des jeunes ;
  • 573 jeunes exploitants agricoles diversifient leur production : céréaliculture, maraichage, aviculture, embouche.
  • Réinvestissement des connaissances acquises lors des différentes sessions de formation en Pédagogie du Texte dans les activités courantes :   aviculture, céréaliculture, pisciculture, maraichage, construction de latrines améliorées ; gestion des ordures ménagères, plantation d’arbres, installation de cordons pierreux ;
  • Renforcement de la citoyenneté : augmentation du nombre  d’actes administratifs et d’état civile acquis dans les villages  (acte de naissance, acte de mariage, vignette);
  • 119 collectivités ont mis en place et animent des cadres de concertation sur non formelle

Partenaire Technique et Financier

  • Direction du Développement et de la Coopératiion DDC

Partenaires de mise en œuvre

  • Helvetas-Mali
  • GRAADECOM
  • IRED-MALI
  •  

Programme d’Appui à la Décentralisation de l’Eduction (PADE III)

Budget :2 598 987 560 F CFA
Durée : 2010 -2013
Domaine : Éducation formelle fondamentale
  • Pays : Mali
  • Région : Sikasso, Mopti, Tombouctou
  • Cercles: Sikasso ; Koutiala ;Youwarou ;Tombouctou
  • Commune : Sikasso : 43 ; Koutiala : 36Youwarou : 7 Tombouctou : 2

 

  1. Renforcement des capacités des collectivités pour une meilleure gestion  de l’éducation;
  2. Formation   continue des enseignants;
  3. Expérimentation   et  la généralisation  d’innovations  pédagogiques  (Malles pédagogiques, Savoirs locaux, SSA/P, ALEMA, Ecoles mobiles); 
  4. Développement de synergies entre les acteurs pour une gestion concertée  et efficace de l’éducation ;
  5. Renforcement de la  gouvernance autour de de la gestion l’éducation ; 
  6. Renforcement  des capacités des CT  et STD  en matière de planification, de mobilisation et d’exécution de d’ABS-D;
  7. Plaidoyer  politique au niveau local et national.
  8.  
  1.  
  1. 92 collectivités  et 14 intercollectivités ont amélioré leur gestion  de l’éducation;
  2. 433 comités de gestion scolaire  formés et devenus plus  visibles et  efficaces dans la gestion de l’école ;
  3. 1000 enseignants ont leurs pratiques pédagogiques améliorées en lecture, écriture et calcul ;
  4. 222 écoles équipées en malles pédagogiques ;
  5. 6100  élèves  dont 3 111 filles ont eu leurs compétences améliorées en lecture, écriture et calcul ;
  6. 4 000 enfants dont  2 040 filles non  scolarisés ou déscolarisés précoces ont été insérés  en 3ème  et 4ème années de l’école formelle ;
  7. 1375 enfants dont 674 filles des communautés nomades ont accédé  à  l’école ;
  8. Les collectivités ont tenue des concertations et des restituions publiques autour des activités éducatives ;
  9. 435 O16 000 F CFA    sur  435 O16 8000 F CF d’ABS-D mis à disposition ont été mobilisés   par  les collectivités et les services déconcentrés de l’éducation avec un taux d’exécution de 95,85%
  10.